L’Ocarina : un instrument traditionnel remarquable

La musique est une source d’inspiration incroyable pour de nombreuses personnes à travers le monde.  Les musiciens n’arrêtent pas d’inventer de nouveaux appareils musicaux pour évoquer leurs émotions et épanouir leur savoir-faire. Parmi ces inventions, un instrument de musique à Vent appelé l’Ocarina a été créé en Europe plus précisément en Italie.  Littéralement, Ocarina signifie petite oie en italien car d’après son historique, il est passé d’une forme ronde à sa forme actuelle qui ressemble à une tête d’oie. Selon le modèle classique, l’Ocarina est composé de 12 trous. Pourtant, on peut le classer sous différents types. D’abord, il y a les Ocarinas simples c’est-à-dire ceux qui possèdent moins de trous. Puis, il y a les Ocarinas complexes tels que les Ocarinas doubles ou triples et même quadruples.

A partir de quelles matières sont fabriqués les ocarinas ?

Les matières utilisées pour fabriquer les ocarinas sont diversifiés selon l’époque et le lieu. Il se trouve un creux à l’intérieur de l’Ocarina. A la naissance, il est conçu à partir de la céramique et de l’argile. Au fil du temps, cet instrument a beaucoup évolué car il existe actuellement des Ocarinas en métal et en bois mais ils sont de plus en plus rares vue la difficulté de confection. Habituellement, les Ocarinas sont faits de porcelaine, maintenant il est aussi réalisé avec le plastique comme le PVC et l’ABS pour que l’instrument soit léger et solide en même temps. Vous auriez plus d’informations en visitant cette source

Quelles sont les dissemblances entre les flûtes et les ocarinas ?

Certains disent que les flûtes et les ocarinas sont les mêmes, car la méthode d’utilisation est identique. On les souffle dans l’orifice dont le nom est embouchure, et ensuite les doigts se positionnent sur les trous de l’instrument en suivant la note qu’on veuille jouer. Mais voyant les détails de plus près.

  • Les ocarinas se distinguent des flûtes particulièrement par leurs façons de fabrication, chacun a sa propre forme. 
  • Au niveau de la sonorité, l’ocarina produit un son plus envoutant par rapport à la flûte.
  • Les ocarinas sont difficiles à apprendre.
  • Et sûrement, ils n’ont pas la même origine ainsi leurs historiques ne sont pas semblables.

Guide pour bien choisir son ocarina

Pour bien choisir son ocarina, vous devez d’abord connaître qu’il y a toujours des privilèges et des soucis quels que soient les matériaux utilisés pour produire un ocarina. Si vous optez pour le plastique, il pourra résister aux chocs mais peut étaler des problèmes d’accumulation. Si vous adoptez la céramique, l’esthétique pourra être bonne mais il est plus fragile que les autres matériaux. Si vous choisissez le bois, il pourra être résistant aux chocs et esthétiquement agréable mais à la longue, il ne supportera pas le changement de la température et de l’humidité. Et pour finir, si vous préférez le métal, il sera très solide pourtant il subira des embarras de condensation conformes à celui du plastique. 

Author: rené